Fonds FR MMSH_013_MED _035 - Ahmad Muhammad Nu’mân : de la réforme de l’imamat à la construction de la république du Yémen

Zone d'identification

Cote

FR MMSH_013_MED _035

Titre

Ahmad Muhammad Nu’mân : de la réforme de l’imamat à la construction de la république du Yémen

Date(s)

  • 1913-1996 (Creation)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

En juillet 2011, une mission d’analyse du contenu du fonds a permis de distinguer : 2 séries de registres plastifiés contenant des documents papier (1 série de petits registres numérotés de 1 à 325, contenant les dossiers 1 à 286, auxquels s’ajoutent 4 petits registres non numérotés ; 1 série de grands registres numérotés de 1 à 229, auxquels s’ajoutent 3 grands registres non numérotés) ; 1 petit registre cartonné ; 84 carnets et cahiers ; 2 cartons de coupures de presse ; 3 portfolios et 1 collection reliée de journaux; 22 bobines de microfilms de documents classés par Ahmad Nu’mân et ses proches en 1969, pour la période 1913-1969, dont une grande partie conservée dans les 235 premiers registres du fonds (19 bobines numérotées de 1 à 19 ; 1 double du microfilm 14 ; 2 microfilms identiques du British Museum se rapportant à une liste d’ouvrages en arabe) ; 51 grandes enveloppes blanches contenant des documents papier se rapportant à la période post-1969 ; 1 414 photos noir et blanc et couleur (copies comprises) ; bibliothèque de 213 ouvrages ; document numérique ( numérisation de 16 microfilms sur la série des 19, réalisée en 2000, de mauvaise qualité, se rapportant aux 235 premiers registres du fonds) ; 2 cartons avec archives papier (à classer).

Zone du contexte

Nom du producteur

(1909-1996)

Notice biographique

Aḥmad Muhammad Nu‘mân est le co-fondateur avec Maḥmûd al-Zubayrî du « Mouvement des Libres Yéménites », un des mouvements réformistes du Yémen du Nord. Il a été à ce titre l’un des principaux acteurs des événements qui ont conduit à l’instauration d’un régime républicain au Yémen à partir de 1962. En 1969, alors qu’il se trouvait en exil dans la capitale libanaise, en même temps qu’un important fonds d’archives personnelles, il a confié à la Jafet Library de l’Université américaine de Beyrouth un long récit oral des épisodes les plus marquants de sa vie personnelle et publique, publié sous le titre Mudhakkirât Aḥmad Nu‘mân.

Histoire archivistique

L’histoire de la constitution du fonds Nu’mân suit l’activité politique de son auteur et ses multiples déplacements. Les premiers documents, qui datent de 1912, sont des télégrammes rédigés en ottoman laissés par des oncles d’Ahmad Nu’mân dans la maison familiale, à Dhubhân, dans la région montagneuse de la Hugariyya, entre Taez et Aden. Ces documents témoignent de l’engagement de la famille auprès du régime ottoman au Yémen jusqu’en 1918, et de son opposition à l’Imamat zaydite des hauts plateaux. Ahmad Nu’mân y a ajouté les premiers documents qu’il a conservés de son activité de jeune adulte, lorsque, après des études à la madrasa de Zabîd, il fonda une école dans son village, initiative qui détermina son engagement en faveur de la réforme politique et culturelle au Yémen, et, in fine, son opposition au régime des imams de la famille Hamîd al-Dîn.
Les documents voyagèrent entre Dhubhân, Aden, le Caire, Beyrouth, Djedda, Gstad, Genève et Aix-en-Provence.
C’est à Beyrouth, où ils furent apportés du Caire par Muhammad Nu’mân (fils ainé d’Ahmad Nu’man) en 1966, que les documents furent pour la première fois constituées en fonds. En 1969 en effet, avec l’aide du personnel de l’American University of Beirut (AUB), Ahmad et son fils Muhammad, mais aussi ses autres enfants, entreprirent un classement du fonds. Ils organisèrent celui-ci à partir des lieux de résidence à partir desquels Ahmad Nu’mân avait fait grandir son « tas » de documents, et rédigèrent un catalogue succinct. Une copie du fonds fut faite, sur microfilm, qui constitue aujourd’hui la seule trace de cet archivage de 1969.
En 1987, lorsqu’Ahmad Nu’mân s’installa à Genève pour raisons médicales, ses fils Abdallah et Moustapha, ainsi que son petit-fils Ahmad-Kamal (fils de Muhammad), rendirent les archives accessibles dans une maison à Gstadt. En 2000, un nouveau classement fut opéré, qui modifia entièrement l’organisation interne du fonds de 1969, et dispersa les documents qui furent rangés dans des registres plastifiés selon un ordre encore aujourd’hui difficile à comprendre. Une copie numérique du microfilm de 1969 fut réalisée, de qualité très médiocre.

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Alors que les archives yéménites de la période contemporaine sont rares, voire inaccessibles aux chercheurs, le fonds Nu’mân brille non seulement par son ampleur, mais surtout par sa grande valeur historique et documentaire. Intellectuel et homme politique de premier plan dans l’histoire du Yémen contemporain, Ahmad Muḥammad Nu‘mān a été un des chefs de file du mouvement de réforme éducative, politique, sociale et culturelle connu sous le nom de Yéménites « Libres » (al-Aḥrār) et qui a favorisé l’avènement de la République au Yémen en 1962. Publiciste de la cause des Yéménites soumis à l’autoritarisme sourcilleux de l’Imamat dans le journal al-Shabāb (La Jeunesse) au Caire et dans le journal Ṣawt al-Yaman (La Voix du Yémen) qu’il a contribué à créer à Aden en 1945, il s’est imposé comme une figure de référence pour les Yéménites exilés en Afrique, au Maghreb, et en Europe. Il fut un acteur majeur du développement de l’éducation au Yémen (professeur, organisateur de missions étudiantes yéménites au Caire dans les années 1940, fondateur de la première école moderne en 1935 et de l’université Bilqīs à Aden en 1961), mais aussi, malgré son opposition à l’autoritarisme et à la violence, un interlocuteur respecté de l’Imam Yahya (1904-1948), de l’Imam Ahmad (1948-1962), de l’Imam al-Badr et même du Président Nasser. Il fit entendre la voix du Yémen auprès de la Ligue arabe, et, après la révolution, il fut un conseiller incontournable au sein du Ministère des Affaires étrangères, mais surtout Premier Ministre (1965) et Vice-Président de la République (1974). Malgré ses nombreuses années d’exil, il n’a jamais disparu des débats politiques yéménites, continuant à correspondre avec les dirigeants yéménites, œuvrant en faveur de l’union de la république arabe du Yémen au nord et de la république populaire démocratique du Yémen au sud bien longtemps avant que l’union soit enfin réalisée en 1990. Il est, aux côtés de Mahmûd al-Zubayrî, son compagnon de lutte, la référence historique de tous ceux qui, aujourd’hui au Yémen, se tournent vers le passé du pays pour affirmer leur propre légitimité à prendre la parole dans le champ politique contemporain.
Il est, aux côtés de Mahmûd al-Zubayrî, son compagnon de lutte, la référence historique de tous ceux qui, aujourd’hui au Yémen, se tournent vers le passé du pays pour affirmer leur propre légitimité à prendre la parole dans le champ politique contemporain. Le traitement des questions de société (enseignement, société civile, réforme politique et sociale, structuration et orientations des partis politiques), trouvera dans ces archives des sources inédites. Elles permettront notamment de retracer en détail les activités du mouvement des Yéménites Libres et de ses protagonistes dans leurs objectifs de changement politique, de réforme et de développement national
Ces archives permettent aussi de nouvelles études sur l’histoire des relations interarabes et internationales, notamment dans le cadre de l’affirmation de l’indépendance du Yémen, unique république de la péninsule Arabique, au temps de la « guerre froide arabe » opposant entre régimes « progressistes » et régimes « conservateurs ». Les spécialistes de l’Egypte contemporaine et de l’Arabie Saoudite trouveront donc aussi dans ce archives une documentation précieuse.

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Conditions de reproduction

Langue des documents

  • arabe

Écriture des documents

  • arabe

Notes sur la langue et l'écriture

De très nombreux documents manuscrits en langue arabe.

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Inventaire sommaire de 1969, précisé par un inventaire détaillé sur les 3 premiers microfilms.

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Note de publication

Publications de l’auteur :

« Al-Anna al-'ūlā » (« Le premier geignement »), 1ere ed. le Caire, 1938, réédité par la Mu'assasa al-Yamaniyya lil-Abḥāth wa-l-dirāsāt, Sanaa, 1995

Mudhakkirāt Aḥmad Muḥammad Nu‛mān, Sīrat ḥayātihi al‐thaqāfiyya wa‐l‐siyāsiyya [Mémoires d’Aḥmad Muḥammad Nu‛mān. Biographie culturelle et politique], éd. Alī Muḥammad Zayd, Sanaa, AUB-CEFAS / Le Caire, Maktabat Madbūlī, 2003 et 2004 (édition revue et augmentée).

Publications sur l’auteur :
Actes du « Colloque de célébration du centenaire de la naissance d'Aḥmad Muḥammad Nu‘mān, un pionnier de la renaissance et de la modernisation au Yémen » [Nadwat iḥyā' al-dhikrā al-mi'awiyya li-milād al-Ustāḏ al-mufakkir Aḥmad Muḥammad Nu‘mān, aḥad ruwwād al-nahḍa wa-l-taḥdīth fī al-Yaman], Université d’Aden, 9-11 Novembre 2009 , Presses de l’Université d’Aden, 3 vol., 2009

Burgat F., « Aḥmad Muḥammad Nu‘mān et la construction d’une identité nationale yéménite », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 2007 (121 122), p. 185 200.

Burgat F. et Camberlin M., « Révolution : mode d’emploi. Muḥammad Maḥmūd al Zubayrī et les erreurs des Libres », Chroniques Yéménites [En ligne], 9

Note de publication

2001, mis en ligne le 7 septembre 2007.

Burgat F. et Sbitli M., « Les ‘Libres’ yéménites, le courant réformiste et les frères musulmans. Premiers repères pour l’analyse », in Maher al Cherif et Salam Kawakibi (dir.), Le courant réformiste musulman et sa réception dans les sociétés arabes. Actes du colloque d’Alep à l’occasion du centenaire de la disparition de Cheikh Abd al Rahmān al Kawākibī, 31 mai 1er juin 2002, IFPO, Damas, 2003, p. 47 67.

Douglas J. L., The Free Yemeni Movement 1935–1962, Beyrouth, A.U.B., 1987.

Honvault J., « Aḥmad Nu‘mān, Beyrouth 1969 : l’improbable Yémen », Arabian Humanities [En ligne], 1

Note de publication

2013, mis en ligne le 18 mai 2013. URL : http://cy.revues.org/1957

Honvault J., « Une génération après…. La mémoire du passé ottoman dans l’autobiographie yéménite contemporaine », Chroniques Yéménites n° 15, 2008, CEFAS, Sanaa, p. 35 55.

Al Ṣafwānī Ṣādiq Muḥammad, L'opposition yéménite au Caire sous le règne de la dynastie Hamid al-Din, 1918-1962, (en arabe, Ḥarakat al Mu’āraḍa al yamaniyya fī Miṣr fī ‘ahd āl Ḥamīd al Dīn, 1918 1962, Université de ‘Ayn Shams, Le Caire, 2010.

"Muḥammad Nu‘mān", encyclopédie en ligne al-a‘lām, http://www.al-aalam.com/al-aalam/pcv.asp?pid=824&sfield=%E3%CD%E3%CF%20%C3%CD%E3%CF%20%C7%E1%E4%DA%E3%C7%E4

Zone des notes

Note

Le dépôt des archives Nu’mân à l’Iremam en 2009 fut l’occasion d’une remise à plat de l’état du fonds. En juillet 2011, une mission menée conjointement par une archiviste (Isabelle Weyland) et deux chercheurs spécialistes de l’histoire du Yémen contemporain (Juliette Honvault, Iremam, et Sadek al-Safwany, Université de Taez) permit d’analyser la composition générale du fonds, de distinguer les différents supports et de les classer en fonction (documents classés dans des registres, documents post-1969 classés dans des enveloppes, boites de carnets de notes, boites de coupures de presse, boites de photographies) et de définir la marche à suivre pour retrouver l’organisation correspondant au classement de 1969.
Par la suite, Sadek al-Safwany a, depuis Taez et en travaillant à partir du document numérique tiré du microfilm de 1969, commencé à faire une description plus détaillée du fonds sur les trois premiers microfilms.
En juin 2017, la venue à Aix-en-Provence d’Ahmad-Kamal a permis, sur un mois, de commencer à réorganiser le fonds selon le classement de 1969. D’autres missions de ce type sont prévues pour continuer ce travail, qui doit déboucher sur une numérisation du fonds en vue de la diffusion sur internet des documents communicables.

Note

Histoire du Yémen ; Empire ottoman ; imamat ; réforme ; construction de l’Etat ; diplomatie ; nationalisme arabe ; Islam ; Frères musulmans ; résistance ; répression ; diaspora yéménite ; presse ; exil ; éducation ; culture ; poésie et littérature arabes ; colonialisme ; circulations ; Protectorat britannique d’Aden ; République Arabe Unie ; Yémen du Sud ; tribus ; république ; médiation ;

Identifiant(s) alternatif(s)

Mots-clés

Mots-clés - Genre

Identifiant de la description

Fonds-ahmad-muhammad-nu’mân

Identifiant du service d'archives

FRMMSH013_MED_

Statut

Revised

Niveau de détail

Full

Dates de production, de révision, de suppression

Notice du fonds créée le 09/11/2018 par Evelyne Disdier.
Reprise, révisée et augmentée par les autres niveaux de la description par Hassan Moukhlisse

Langue(s)

  • arabe

Écriture(s)

Sources

Notice fournie par Juliette Honvault, chercheur au CNRS, IREMAM le 09/11/2018

Document numérique (URI externe) zone des droits

Document numérique (Référence) zone des droits

Document numérique (Vignette) zone des droits

Zone des entrées